« Papa et maman se séparent ! »
Annoncer le divorce aux enfants

Comment annoncer à ses enfants un divorce ?
Comment trouver les mots et le bon moment ?
Ce temps douloureux angoisse souvent des parents culpabilisés et inquiets de la réaction de leurs enfants.
S’il n’existe pas de méthode ou de recette miracle, voici quelques ingrédients à ne pas oublier !

Rassurez-vous, les conséquences psychiques de l’annonce d’un divorce sont plus fantasmées par les parents que réelles : seule la vie de l’enfant au quotidien compte et bâtit son avenir d’adulte.
Ne vous mettez pas une pression excessive, mais sachez respecter quelques principes de bon sens et de psychologie de l’enfant.
Le bon moment, c’est celui que vous choisirez ensemble, avec l’autre parent, dans le calme et l’intimité de la maison, si possible en journée le week-end, pour ne pas le laisser digérer cette nouvelle seul, dans son lit une veille d’école. Prévoyez ce temps et vos mots ensemble, car, ironie du sort, c’est ensemble et alliés que l’on divorce dans de bonnes conditions.
Le message doit être simple, compréhensible avec des mots adaptés à son âge, par exemple : « Papa et maman divorcent, ça veut dire qu’ils se séparent, ne vivront plus ensemble ». Le divorce réchauffe les angoisses d’abandon de l’enfant, cela signifie que sa première inquiétude sera de savoir ce qu’il adviendra de lui. Ainsi, vous pouvez lui présenter rapidement ce que vous avez prévu, du genre : « Papa va prendre un appartement juste à côté, et tu auras deux maisons, celle de maman et celle de papa. Toi, tu auras toujours tes parents, seulement papa et maman ne vivront plus ensemble dans la même maison ».
Le psychisme d’un enfant a sa temporalité – cela signifie qu’il enregistre les informations et les digère à son rythme – et il convient de la respecter. Certains enfants poseront des questions immédiatement, la plupart retourneront jouer sans tristesse apparente et vous solliciteront dans un second temps.
Il conviendra de leur expliquer ce que vous avez prévu comme mode de garde pour qu’ils se représentent concrètement ce à quoi leur quotidien ressemblera et les moments où ils vous verront.
Le divorce doit rester une histoire de couple et laisser l’enfant à sa place. Les causes de la séparation ne le regardent pas, sa mise à distance le protégera de nombreux enjeux toxiques, notamment des conflits de loyauté ou de culpabilité injustes.
Chaque jour amènera son lot de questions et vous découvrirez au fur et à mesure les conflits psychiques que vous et vos enfants aurez à surmonter.
Dialogue et sérénité seront vos principaux atouts dans cette nouvelle aventure.

Emission les maternelles du 25/11/11

http://les-maternelles.france5.fr/?page=emission&id_rubrique=4070

Aller plus loin...

Parlez-en sur le forum youtube